Voluntourism: La conversation que les musulmans n'ont pas

Voluntourism, qu'est-ce que c'est? Une recherche rapide sur Google définit le tourisme volontaire comme «une forme de tourisme dans laquelle les voyageurs travaillent bénévolement, généralement pour un organisme de bienfaisance». Ça sonne bien non? Comment le désir d'aider des personnes qui n'ont absolument rien dans ces pays en développement si pauvres peut-il être perçu comme quelque chose de négatif, après tout être caritatif et venir en aide aux pauvres est un aspect majeur de l'islam et une caractéristique d'un droit musulman?

J’ai pu constater à quel point certaines ONG peuvent être irresponsables et à quel point les efforts de bénévoles peuvent être inefficaces. Trop souvent, nous voyons des étrangers faire irruption dans des pays avec pour mission de «sauver les pauvres et les nécessiteux», des étrangers qui posent et prennent des photos avec des orphelins, se prennent en photo en train de donner de l’aide à un homme âgé aux vêtements déchirés et à la veuve en pleurs, etc. Ils voyagent souvent à l'étranger pour aider des communautés qui comprennent peu, voire pas du tout, la politique, l'histoire et la culture locales. Ils ont à peine une relation humaine avec des gens. J'ai vu des volontaires qui parcouraient les camps pour trouver un enfant aux cheveux bleus et aux yeux bleus avec lequel se prendre en photo. Pour eux, tout ce qui est compris, c’est qu’il ya des pauvres qui ont «besoin» d’aide. Ces personnes finissent par perdre leur temps, leurs efforts et leur argent à essayer de résoudre des problèmes qu’elles ne comprennent même pas pleinement, ni ne font des efforts pour comprendre.

Pour que ce soit bien clair, je suis un partisan des dons aux communautés et j'encouragerai toujours les personnes occupant des positions privilégiées à contribuer à améliorer la situation des personnes aux niveaux local et mondial. Je reconnais les efforts de personnes bien intentionnées et je comprends que la plupart, sinon toutes, essaient de faire du bon travail. Je ne découragerai jamais les personnes de voyager et d'apprendre de manière responsable, je soutiendrai toujours les volontaires qui souhaitent donner de leur temps de manière responsable. Cependant, ce qui me pose problème, c’est qu’en essayant de sortir les communautés de la pauvreté, d’aider cette veuve en Syrie, cet orphelin triste en Palestine ou que les Rohingya musulmans fuyant la persécution élèvent leur propre profil, les individus utilisent des comme; une occasion de valoriser leur CV, d’accroître leur audience dans les médias sociaux et de décrire le récit condescendant et incroyablement superficiel selon lequel les pays développés sont en quelque sorte le sauveur de ces "pays du tiers monde"

Demandez-vous pourquoi certaines ONG recrutent des volontaires de pays développés / occidentaux pour fournir de l’aide? Leur demander de collecter des fonds X montant afin qu'ils puissent aller avec eux lors du prochain déploiement. Les pays déchirés par la guerre / pauvres sont-ils un terrain de jeu pour les égos étrangers qui, à mon avis, bouleversent des vies tout en prétendant faire une énorme différence. Pourquoi ces ONG n’utilisent-elles pas et ne forment-elles pas des volontaires locaux sur le terrain pour effectuer le travail? Ce dernier serait sûrement plus durable et aurait plus d'impact. Si vous envisagez d'aller à l'étranger pour aider les gens, demandez-vous quelles sont vos intentions, quelles compétences contribuez-vous, comment pouvez-vous être utile? Peut-être pourriez-vous vous financer plutôt que de prendre des dons de personnes et de payer vos vols, votre hébergement, etc. Avez-vous une compréhension culturelle, politique et historique de la région? Posez des questions, demandez des comptes à ces ONG, posez des questions sur leurs finances. Assurez-vous de faire beaucoup de recherches avant de commencer afin de donner votre temps précieux qui correspond à vos compétences. Assume la responsabilité!