De Tupiza à Uyuni: visite des plateaux de sel.

La Bolivie ne figurait pas à l’origine dans notre itinéraire, mais c’était un plaisir inattendu. Venant d’Argentine notre circuit (4J / 3N) parti de Tupiza, voici mes points forts:

  1. Flamants roses.

Étonnamment, mon truc préféré à propos de la tournée était les Flamingos! Je ne savais pas que nous allions en voir autant.

Laguna Hedionda a eu le meilleur repérage de flamant rose. Étant très silencieux, nous nous sommes rapprochés et avons admiré leur queue rose vif et la façon dont leurs genoux se plient en arrière. Pour couronner le tout, il y avait un beau reflet dans le lac des montagnes derrière.

La Laguna Colorada (4 278 m) est une immense lagune, où l’eau est rose et où se trouvent des centaines de flamants roses.

2. Salar De Uyuni (3 650 m).

Les marais salants sont vastes. Je dirais que cela prend une bonne heure et demie pour le traverser en jeep. Le sel ressemble à de la neige et la taille de la région m'a rappelé d'être en mer. Sous le sel se trouvent 70% des ressources mondiales en lithium.

Nous avons eu la chance de voir le coucher et le lever du soleil sur les marais salants. Pour le lever du soleil, nous sommes allés à Isla Incahuasi qui, légèrement au hasard, est une île au milieu des marais salants recouverts de cactus.

Et puis, bien sûr, nous sommes allés prendre des photos classiques…

3. Autres arrêts

Nous nous sommes arrêtés chez beaucoup d’autres Lagunas au cours de la tournée. La Laguna Verde (4 400 m) devient verte quand il ya du vent par suite de la réaction des minéraux présents dans l’eau.

Sources chaudes. Quel régal. Une vue imprenable assis dans l’équivalent d’un immense bain chaud à 35 degrés. (Merci aux frenchies d'avoir pris la photo à droite!).

Geysers (5 000 m). Près du point le plus élevé du voyage où un groupe de geysers actifs. Ils bouillonnent et sont absolument puants.

Désert. En traversant le Desierto Siloli, nous avons vu des formations rocheuses, des volcans (actifs et inactifs) et des roches érodées par la lave après la dernière éruption volcanique.

Ruines de Pueblo Fantasma (4 690 m). Nous avons traversé les ruines d'un ancien village minier déserté par une épidémie de peste. Cela s'est également avéré être l'altitude du temps principal m'a vraiment frappé!

4. Le terrain.

Étant dans une jeep pendant 4 jours, vous passez beaucoup de temps à admirer le paysage. Et c'était magnifique. Il y avait du désert, des montagnes, des formations rocheuses, des volcans et beaucoup de cactus. Une grande partie des terres traversées étaient stériles, on se sentait comme sur une autre planète.

Nous avons vu pas mal d'animaux sauvages - des lamas, des alpagas, des kiwis, des vigognes et bien sûr des flamants roses!

5. la nourriture.

La nourriture était étonnamment bonne. des déjeuners copieux, des collations dans l'après-midi et une soupe et un plat principal pour le dîner - nous n'avons jamais eu faim! Un déjeuner, nous nous sommes arrêtés au milieu de nulle part pour un «pique-nique» (riz et civet) et avons grimpé le long du rocher pour ne rien voir qui nous entoure.

Après 4 h 30 du matin, réveillez-vous au lever du soleil sur les salines le dernier matin. Le petit-déjeuner était un vrai régal. Nous nous sommes assis sur les tables de pique-nique sur les salines, mangeant un gâteau et sirotant des boissons chaudes.

6. Hébergement.

Chaleur. Je craignais un peu à quel point il ferait froid. Un ami, mes frères et soeurs et le guide m'ont tous averti de m'endormir. Et pour couronner le tout, Alex, qui faisait le voyage avec nous et qui a fait le même voyage il y a 3 ans, a déclaré: «Préparez-vous à la nuit la plus froide qui soit. ta vie'. Génial. Donc, dans le plus pur style Emma, ​​j’ai mis pratiquement toutes les couches que j’avais achetées avec moi: 3 pantalons, 2 paires de chaussettes, 3 t-shirts, 1 pull, 1 molleton, 1 veste, 1 veste, une écharpe, un bonnet et gants. Je me préparais pour des glaçons sur ton visage, genre de température. Que ce n'était pas. Oui il faisait très froid, mais chaque lit avait 2 couvertures, combiné avec un sac de couchage, il faisait plus chaud que le camping!

Chambres. On nous a dit «logement basique» environ 4/5 fois lors de la réservation de la tournée, donc on ne s’attendait pas à grand chose. Chaque chambre où nous avions le cadre de lit était en ciment avec un matelas sur le dessus, 2 couvertures et un oreiller. La première nuit était 4 simples dans une chambre, la deuxième nuit 2 simples dans une chambre. Nous partagions des toilettes de base avec 8 personnes et 2 heures d'électricité par nuit pour l'éclairage et le chargement de l'électronique (pas de chauffage). La troisième nuit a été ressentie comme un luxe absolu. Pour commencer, nous avions un lit double et une salle de bains attenante, et pour 1,12 £ (10 bolivianos), vous avez eu une douche chaude pendant 7 minutes merveilleuses.

7. Altitude.

Nous avons le sentiment que l’altitude de la tournée a été légèrement minimisée. (C’est peut-être la nature de la dernière minute de notre voyage en Bolivie!). Nous avons été très, très haut.

Nuit 1 = 4 200 m

Nuit 2 = 4 300 m

Nuit 3 = 3 660 m

Point le plus haut = 5000m

À titre de comparaison, la capitale la plus haute d'Europe est Madrid avec 667 mètres d'altitude et le Mont-Blanc avec 4 810 mètres d'altitude. Tom attrapa le mal d'altitude la nuit avec de graves maux de tête et était un soldat qui n'arrêtait pas de prendre des pilules pour continuer.

8. TUPIZA TOURS.

Nous avons réservé notre visite avec Tupiza Tours et nous les recommandons vivement. C'est de la spéculation, mais nous avions l'impression que la route qu'ils avaient planifiée évitait de rencontrer trop de touristes et qu'ils étaient tout simplement adorables. (Cela peut aussi être dû au fait que nous avons fait la visite 'en arrière' car la plupart des visites partent d'Uyuni.) Ils remplissent chaque 4x4 avec 4/5 touristes et ne vont pas en gros convois, nous avons voyagé en tant que 2 jeeps (8 touristes) . Nos sacs principaux, notre carburant et notre équipement de cuisine ont été jetés sur les jeeps et déballés tous les soirs.

Chaque groupe a un cuisinier qui voyage avec vous, le nôtre (Ena) est également le chauffeur (Jose) Maman. Jose a frappé quelques airs absolus sur la route avec sa clé USB; un peu de Mambo no. 5, Flo Rida (oooh j’ai parfois un bon pressentiment), Bruno Mars, musique country, Jay-Z (New York), Coldplay, Shaggy, des bases lourdes, Avacii, Bob Marley, Bad boys, Magic! (Rude)… fondamentalement un mélange éclectique de classiques sans fin.

Nous avons fait la tournée Salt Flats en septembre 2018.