UNE ETAPE DE PLUS DANS LE TOUT TOURISME ET LE TOUT PATRIMOINE

Sébastien Jacquot

Cet ouvrage collectif, coordonné par Rachele Borghi (Université de Rome Tor Vergata), Alessia Mariotti (Université de Bologne), deux géographes italiennes, et Nazly Safaradeh (Université Kurt Bosch), est fruit d’une collaboration avec l’association Casamémoire, destinée à la sauvegarde et valorisation du patrimoine récent de Casablanca, constitue à la fois un éclairage théorique sur les liens entre patrimoine récent et tourisme culturel, et un ouvrage pratique, sous la forme d’un manuel, destiné aux acteurs chargés de la valorisation du patrimoine récent. Il constitue un des résultats du projet européen Mutual Heritage, financé par le programme Euromed Heritage IV, et est destiné prioritairement aux acteurs du secteur de la culture, de l’aménagement et du tourisme, intéressés aux enjeux de la mise en tourisme pour la valorisation du patrimoine architectural contemporain dans les villes de l’arc sud de la Méditerranée.

L’ouvrage débute par une présentation théorique du rôle du tourisme culturel comme instrument de développement économique et social à l’échelle de la ville, puis propose des pistes pour analyser et valoriser par le tourisme ce patrimoine, à travers un glossaire, une sélection des questions les plus fréquentes (foire aux questions), qui concernent aussi bien les définitions du tourisme, du patrimoine, des indicateurs, les institutions, et une série de cas d’étude emblématiques, présentés avec le statut de best practices, et mobilisant un patrimoine récent, notamment du XXe siècle. Les praticiens trouveront également des fiches sur les méthodes d’évaluation des impacts du tourisme, la construction des indicateurs, ou la gestion d’un projet de valorisation touristique.

Le patrimoine récent dans cet ouvrage renvoie aux patrimoines des 19e et 20e siècles, marqués par une appropriation plus difficile, mais décisifs car renvoyant à l’industrialisation, la colonisation, la globalisation, et marqués souvent par des usages pérennes. La première partie de l’ouvrage vise alors à faire apparaître les enjeux spécifiques de cette patrimonialisation, tandis que les études de cas illustrent les modalités de valorisation d’un patrimoine récent dont l’évidence patrimoniale est lente à émerger, que ce soit à travers le cas du Havre d’Auguste Perret (présenté par Ana Bela de Araujo), le devenir du patrimoine portuaire et industriel du waterfront de Gênes, la tour Perret d’Amiens et sa mise en lumière, le patrimoine industriel en Sardaigne (présenté par Stefania Cerutti), ou le festival Casablanca 2010 mettant en scène le patrimoine de la ville en impliquant habitants et usagers de la ville.

Dans cet ouvrage, le patrimoine et sa valorisation touristique sont présentés comme élément d’un écosystème symbiotique dans lequel l’un ne peut exister sans l’autre. En effet, l’accent est mis sur le processus d’appropriation du patrimoine par une communauté ou un groupe (celui qui l’a produit ou celui qui le visite), pour contribuer à lui fournir une signification et à lui attribuer une fonction sociale. L’usage touristique d’un patrimoine, récent, moderne ou contemporain, vise ainsi à faire comprendre la valeur d’usage et à favoriser un processus de préservation et identification.

En outre, l’usage du tourisme comme facilitateur d’un processus identitaire et de construction du patrimoine porte un aspect positif non secondaire, à travers les retombées économiques à l’échelle locale, à condition que la gestion des flux et de l’offre touristique soient organisés de façon efficace et tournés vers la maximisation des bénéfices et des retombées sur la destination. Les études de cas illustrent une articulation positive entre ces dimensions.

En ce sens, le touriste assure un rôle de passeur et de facilitateur de la valorisation et médiation patrimoniale, du privé au public et du local au global, mais aussi, à travers une lecture transversale de l’expérience touristique, du matériel à l’immatériel. La question des usages, des fonctions, des appropriations, permet d’appréhender le patrimoine récent au-delà de sa matérialité.

Cet ouvrage peut être demandé en format papier directement auprès de l’association Casamemoire et est disponible gratuitement à téléchargement sur la page web du projet Mutual Heritage

L’OUVRAGE

Rachele Borghi, Alessia Mariotti et Nazly Safarzadeh, 2011, Tourisme et Patrimoine Récent – Tourism and Recent Heritage, Pour Casamémoire et Mutual Heritage, 196 pages.

POUR CITER CET ARTICLE

Référence électronique :

Sébastien Jacquot, Une étape de plus dans le tout tourisme et le tout patrimoine, Via@, Recensions, mis en ligne le 16 mars 2012.

URL : http://www.viatourismreview.net/Recension1.php

AUTEUR

Sébastien Jacquot 

Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne – sebastien.jacquot@univ-paris1.fr